La place du marteau sur la corde de piano :

(de temps en temps, je donnerai des flashs musicologiques sur des questions peu sues ou tout du moins peu abordées, dans le but d'informer le béotien et de rassurer "le maître qui n'a plus son marteau", inversion boulezienne à l'attention de J.C.G., mon C.B.A.).

Le marteau frappe la corde au septième de sa longueur car c'est ainsi qu'est annihilé le septième harmonique, désagréable à entendre.