Un palindrome mozartien:

Mozart a écrit une partition pour guitare d'un canon à deux voix ou les deux parties sont tête-bêche sur les mêmes portées. Avec une seule partition, les interprètes peuvent jouer l'un en face de l'autre.